L'escalier de Blois

Un monument caméléon

Chaque année, l'immense escalier Denis Papin à Blois est recouvert d'une illustration en trompe l'oeil. Rétrospective.

INSTALLATION DU DÉCOR 2024 PRÉVU AU COURS DU MOIS DE JUIN

 

On y croise des coureurs pas peu fiers de terminer leur “run” par une ascension de ses 120 marches. Au sommet, certains lèvent leurs bras victorieux. Ils côtoient alors l’imposante statue de Denis Papin. Sculptée par Aimé Millet et inaugurée le 29 août 1880, elle rend hommage à l’inventeur blésois qui a notamment imaginé la machine à vapeur et dont la rue en contrebas porte le nom.
Quelle impressionnante vue qui s’étend sur une dizaine de kilomètres, bien au-delà de la rive sud de la Loire.

Mais l’escalier est déjà un spectacle. Il dispose d’un jardin en médaillon, tout en pente, que les paysagistes fleurissent au prix de quelques acrobaties. Depuis 2013, les contremarches de l’escalier sont régulièrement tapissées de visuels géants. Cet habillage étonnant et apprécié dans le monde entier grâce aux réseaux sociaux permet à l’art d’investir l’espace public.

En 2017, en écho à l’exposition “More Than 100 Skies” de Geoffrey Hendricks à la Fondation du Doute, l’escalier se fondait dans les nuages. L’année suivante, une immense spirale noire et blanche recouvrait le site : un “tourbillon magique” bien connu des illusionnistes qui célébrait le vingtième anniversaire de la Maison de la Magie. En 2019, c’est le sourire énigmatique de Mona Lisa qui irradiait cet escalier monumental, tandis qu’on célébrait le 500e anniversaire de la mort de son créateur, Léonard de Vinci.

L'année 2020 donnait au visiteur une sensation de fraîcheur, mettant la Loire en cascade. Des libellules, des fleurs et des gouttes d'eau se répendaient jusqu'à la chaussée.

Pour 2021, trois décors se sont succédé : La Bibliothèque idéale, Les Monstres et les Anooki. En 2022, place à la folie Fluxus (artistes de la Fondation du Doute)

 

2023

En t’aimant, mon monde s’est épanoui - 2023

 c’est l’œuvre réalisée par le duo d’artistes Frank Moth et choisie par la Ville cette année. L’art du collage photo leur permet de créer une scène inédite invitant à la contemplation et à la réflexion. Pour Frank Moth, cette œuvre évoque l’amour, la camaraderie, l’introspection, la place des êtres humains dans leur environnement naturel, dans le temps et dans l’espace. « C’est également une pensée qui souligne à quel point le monde et l’univers peuvent être bouleversés lorsque deux personnes se sont aimées très profondément, de tout leur cœur. » Avec ce décor, la Ville fait un clin d’œil aux Promenades Photographiques qui se tiennent pour la première fois à Blois (30 juin–30 août 2023) et aux Rendez-vous de l'histoire (4–8 octobre 2023), dont l’affiche reprend une autre œuvre de Frank Moth.   Visible jusqu'au 15 octobre 2023

2022

Sorti le 05 juin, le nouvel habillage de l'escalier célèbre les 60 ans du mouvement artistique Fluxus, reprenant son thème de prédilection "L'Art c'est la vie". Pour fêter la réouverture de la Fondation du doute et les 60 ans de Fluxus, ce décor typographique en volume rend hommage et revisite l’univers de George Maciunas, artiste majeur du mouvement. Il évoque les différentes formes d’art Fluxus : l’art vidéo, le mail art, le eat art, le cinéma, le théâtre, les performances, etc. L’esprit Fluxus de l’escalier s’étend aussi jusque dans le médaillon végétal en son cœur. Une mosaïculture exceptionnelle de 4 000 plantes, réalisée par la direction des Parcs et Jardins de la Ville de Blois, vient compléter l’habillage des contremarches avec une reproduction tout en fleurs de l’emblème Fluxus, créé par George Maciunas.

Le Noël des Anooki

Le couple des Anooki est des nôtres pour les fêtes.

L'automne des monstres

Stan Manoukian a transformé l’escalier en un repaire de créatures oniriques, pour fêter le festival bd BOUM 2021. Une exposition lui est consacrée à la Halle aux grains jusqu'au 30 novembre. Une chasse aux montres et des ateliers pour enfants sont également organisés. 30 cartes de monstres sont réparties dans les commerces, à collectionner pour jouer.

La bibliothèque idéale

Pour cette saison 2021, les degrés se transforment en bibliothèque géante, chargée des cinquantes de livres retenus par les blésois eux-mêmes. Certains ouvrages peuvent même se perdrent dans les rues... La ville de Blois a souhaité rendre hommage aux 40 ans de la bibliothèque Maurice Genevoix. Un trompe l'oeil très photogénique et efficace, créant l'amusement lorsque de loin les passants qui l'empruntent semblent de petites fourmis en ascension sur le meuble jonché d'oeuvres et de bibelots.