-A +A

Le château de Montpoupon

Un château aux dimensions humaines

A 10 min du de Chenonceaux, entrez dans l’intimité d’un château habité et richement meublé le temps d'une visite libre et sonorisée.

La cuisine tout juste restaurée vous surprendra avec ses 150 pièces de cuivre. Le musée du Veneur regroupe 25 salles dédiées à l’art, la chasse à courre et le cheval, passions des propriétaires. Enfin la promenade forestière avec ses nouvelles bornes pédagogiques à l’orée des bois, vous permettra de découvrir la faune et la flore de nos forêts. Un livret de visite est remis aux enfants à l’entrée pour un échange de savoir en famille.

La château de Montpoupon est situé sur un promontoire rocheux. © OTBC

Le promontoire rocheux sur lequel est construit le Château de Montpoupon en Touraine dans le Val de Loire fut choisi par un clan germanique, les Poppo, à l’époque de Charlemagne. L'étymologie du nom est directement liée à ce clan : Mons Poppo (la colline du clan Poppo),deviendra au rythme de l'évolution du langage : MONTPOUPON. 

La fin du Moyen Age marque l’arrivée à Montpoupon d’une famille qui y laissera son empreinte : les seigneurs de Prie et de Buzançais. Ce sont d’ailleurs Antoine de Prie et sa femme, Madeleine d'Amboise, qui relevèrent le château en 1460, laissé dans un triste état après la guerre de Cent Ans. 

Fort des idées de l’époque tendant vers un certain retour à la Nature, le Marquis de Tristan - alors Maire d’Orléans - acquiert la propriété en 1763. Le Marquis décida de restaurer le château, y effectua de nombreux travaux pour lui redonner un peu de sa splendeur d’antan. Son élan fut interrompu par la Révolution et malgré le vent de terreur qui soufflait, seule la chapelle fut détruite.

Au XIXème siècle (1840), le château connut d’importantes transformations. En effet, Monsieur de Farville, son nouveau propriétaire, fit construire les communs tels qu'ils existent aujourd’hui.

Enfin en 1857, Jean Baptiste de la Motte Saint Pierre, acquit le domaine. La famille fit des travaux dès la fin du XIXème siècle et début XXème, afin de redonner à Montpoupon l’aspect Renaissance qu’il présente aujourd’hui. 

Le Comte de Louvencourt - leur neveu et actuel propriétaire - a ajouté à l'ensemble, le magnifique "Musée du Veneur" au sein des communs, mémoire de la famille.