-A +A

Où est Ben?

La Fondation du doute

La Fondation du doute réunit depuis 2013 à Blois des œuvres étonnantes venant du monde entier pour accueillir et interroger l’art sans relâche

Un lieu d'art unique à Blois

Il ne faut pas très longtemps pour se laisser emporter par la Fondation du doute, à Blois. Sorti de l’imagination féconde de l’artiste Benjamin Vautier, dit Ben, et du collectionneur Gino Di Maggio, ce lieu d’art contemporain renverse le visiteur dès sa façade, un Mur des mots monumental, formé de plus de 300 tableaux-écritures de Ben. Parmi les fulgurances de l’artiste, on en retiendra deux : « L’amour c’est des mots » et « Pas d’art sans vérité ». Le ton est donné pour la visite qui se veut à la gloire du mouvement Fluxus, dont l’esprit règne ici en maître. Fluxus ? C’est le nom d’un courant international né dans les années 1960 autour de la pratique iconoclaste (et ludique) de promotion d’un non-art.

Salle d'exposition de la Fondation du doute © Thierry Bourgoin

Fondation ludique et iconoclaste

Les œuvres réunies par la Fondation du doute éclairent le credo du mouvement, qui est d’abolir toute frontière entre l’art et la vie, dans un humour provocant.

Parmi elles figurent des portières de voitures équipées de moteurs actionnant des marteaux (Wolf Vostell), des photographies en noir et blanc accompagnées d’une bande sonore (Robert Watts), une table de ping-pong entourée de raquettes détournées (George Maciunas), un bouddha en marbre face à une caméra (Nam June Paik), des boîtes en plastique avec étiquette imprimée et divers objets (Ben), ou encore un manuscrit de Yoko Ono.

Ces œuvres, toutes plus étonnantes les unes que les autres, n’ont qu’une mission : vous surprendre, vous faire réfléchir, voire vous amener à opter pour de nouvelles perspectives. Ici, l’art rencontre, l’art interroge et, plus que tout, l’art vit.

Un café pas comme les autres

Au café Le Fluxus, on vient se poser dans la baignoire ou sur un canapé, déposer un livre ou jouer à un jeu de société. On prend part à des débats, on regarde des films, on fait des Photomatons… À midi, on déguste les Fondango, une petite restauration conçue par le chef doublement étoilé Rémy Giraud, originaire de la région. Une fois par trimestre, on se lance dans le “eat art”, entre design culinaire et gastronomie, en écho avec les pièces de la collection. Décorés par Ben, les murs posent une foule de questions. Normal, vous êtes au centre mondial du questionnement !

Un jeu de piste géant

Trente plaques émaillées réparties dans la ville interrogent la vie, le bonheur, le pouvoir, l’amour…
Trouverez-vous la logique dans leur emplacement ?
La réponse est à découvrir à la Fondation du doute, et on parie que vous serez étonnés !