Champigny-en-Beauce

Ville à Champigny-en-Beauce
  • Construite dans le dernier tiers du 19ème siècle, la Cité Agricole de Champignv n'est le fruit, ni du hasard, ni d'une idée simple : elle est la concrétisation d'une politique issue des idéologies spécifiques de ce siècle. Pour mieux comprendre, il faut nous replonger dans le contexte de l'époque.

    Champigny est donc une ville rurale, sans industrie. L'économie est basée sur l'agriculture qui engendre une masse importante de métiers (agriculteurs, artisans, saisonniers). En 1851, la commune possède environ 700 habitants. La chance de notre village est d'abriter un homme, François Philibert DESSAIGNES, dont l'action va être remarquable.

    Ne à Vendôme le 16 Mars 1805, F.Ph. DESSAIGNES étudie le droit cl exerce comme notaire de 1832 à 1850, à Paris. Au contact direct avec la vie politique, il devient réformateur modéré et partisan, entre autres, de l'enseignement primaire gratuit et obligatoire et de la réforme sociale.
    Il se retire à Champigny à la mort de son père. Il est élu en 1846 Député de l'arrondissement de Vendôme. La révolution de 1848 stoppe son mandat. Il est réélu en 1857 et en 1869. A la chute du Second Empire, en 1870, F.Ph. DESSAIGNES semble se détacher de la politique nationale. Conseiller Municipal de Champigny, il devient Maire en Septembre 1870. Il applique ses idéologies en créant un hospice (l'Asile des deux frères), en déplaçant le cimetière (source d'insalubrité) et en lançant son projet de Cité Agricole qui restera unique dans le secteur rural.
Ouvertures
Périodes d'ouverture
  • Toute l'année
Déposer un avis

Écrivez votre avis sur Champigny-En-Beauce :

  • Horrible
  • Mauvais
  • Moyen
  • Très bien
  • Excellent
Il n'y a pas encore d'avis sur Champigny-En-Beauce, soyez le premier à en laisser un !