Capture-d’écran-2019-09-23-à-15.57.34.jpg

Le fils

Théâtre à Blois

  • C’est l’histoire d’une mère, de son glissement idéologique, de son aveuglement

    Catherine est la pharmacienne. Entendez par là qu’elle est l’épouse du pharmacien, avec qui elle travaille quand l’éducation de leurs deux fils lui en laisse le loisir. Dans cette petite ville de l’Ouest, on va à la messe le dimanche, un peu par conviction, un peu par convention. D’autant plus que les notables y sont très catholiques — et un pharmacien n’est-il pas presque un notable ? Seule sur la scène presque vide, en jean et chemise bleu ciel, Catherine raconte comment — de protestation contre un spectacle jugé blasphématoire en manifestation anti-mariage pour tous — elle a pris fait et cause pour le traditionalisme le plus exalté et comment au fur et à mesure de la radicalisation de son engagement l’un de ses fils s’est éloigné d’elle. Son monologue est parfois interrompu par un jeune homme un peu fantomatique qui vient jouer du clavecin.

    Marine Bachelot Nguyen a écrit Le Fils à la demande de David Gauchard. Elle est l’autrice d’une vingtaine de pièces, mises en scène par d’autres ou par elle-même. Son travail explore l’alliance de la fiction et du document, les croisements du corps et du politique, les questions féministes et post-coloniales.
    David Gauchard a créé la compagnie L’unijambiste en 1999. Il a monté une quinzaine de spectacles dans des formes très variées (de Shakespeare — notamment dans les traductions d’André Markowicz — au conte). La musique et/ou la vidéo y jouent un grand rôle. Il prône un « théâtre de la réconciliation : populaire, poétique, exigeant et engagé ». En 2016, la Halle aux grains a montré Inuk, son premier spectacle jeune public.
Horaires
Horaires
  • Le 12 février 2020 à 19:30
Est programmé par
Déposer un avis
Écrivez votre avis sur Le Fils :
  • Médiocre
  • Moyen
  • Bon
  • Très bon
  • Excellent
Il n'y a pas encore d'avis sur Le Fils, soyez le premier à en laisser un !