Capture-d’écran-2020-08-11-à-10.07.22.jpg

l’Ensemble Orchestral 41

Concert à Blois
18 Tarif plein
  • Classique !

    Faut-il dévoiler la « surprise » que contient la symphonie n° 94 (1772) de Joseph Haydn ? Ce n’est en tout cas pas la seule facétie du compositeur : sa quarante-cinquième symphonie (sur 104 !), dite Les Adieux, fait sortir les musiciens un à un, l’œuvre se terminant avec deux violons.
    La très célèbre Symphonie des jouets, où coucou, crécelle et tambour ont la vedette, a été attribuée à Joseph Haydn, puis à Leopold Mozart, père de Wolfgang, familier de...
    Classique !

    Faut-il dévoiler la « surprise » que contient la symphonie n° 94 (1772) de Joseph Haydn ? Ce n’est en tout cas pas la seule facétie du compositeur : sa quarante-cinquième symphonie (sur 104 !), dite Les Adieux, fait sortir les musiciens un à un, l’œuvre se terminant avec deux violons.
    La très célèbre Symphonie des jouets, où coucou, crécelle et tambour ont la vedette, a été attribuée à Joseph Haydn, puis à Leopold Mozart, père de Wolfgang, familier de l’utilisation de bruits dans ses œuvres : coups de fusil et aboiements dans la Symphonie de chasse, cris et sifflets dans le Mariage paysan… Elle serait en fait l’œuvre d’un moine, Edmund Ungerer, vers 1785.
    Dvořák a composé sa délicieusement bucolique Suite tchèque en 1879. Il y fond deux inspirations, la veine folklorique des premières Danses slaves, publiées l’année précédente avec grand succès, et l’héritage mozartien exprimé par exemple dans les Sérénades de 1875 et 1878.
    Le poignant Adagio pour cordes est de loin l’œuvre la plus célèbre du compositeur américain Samuel Barber. Créée en 1938, elle est devenue un classique de la musique de film de Rollerball aux Simpsons, en passant par la scène finale d’Elephant man.

    Claude Kesmaecker a obtenu trois premiers prix au Conservatoire de Paris. Comme chef invité, il a notamment dirigé l’Orchestre du Conservatoire, le Concert Colonne ou l’Orchestre Pasdeloup. Il est chef de la Musique de l’air depuis 2005. Depuis 2016, il assure la direction musicale de l’Ensemble Orchestral 41, créé en 2003 par Dominique Baran et qui réunit des musiciens enseignant dans les conservatoires de la Région Centre-Val de Loire.
  • Tarifs
  • Tarif de base - Adulte Plein tarif
    18 €
Horaires
Horaires
  • Le 29 novembre 2020 à 17:00
Est programmé par
Déposer un avis
Écrivez votre avis sur L’Ensemble Orchestral 41 :
  • Médiocre
  • Moyen
  • Bon
  • Très bon
  • Excellent
Il n'y a pas encore d'avis sur L’Ensemble Orchestral 41, soyez le premier à en laisser un !