Danse : Douar

Danse à Blois
  • Une pièce pour 10 danseurs français et algériens, une passerelle pour une jeunesse d’ici et là-bas

    Dans les rues d’Alger, la jeunesse s’ennuie. On se retrouve, entre jeunes hommes, par exemple dans un cyber-café, en tout cas devant des écrans, comme autant d’ouvertures vers des prairies plus vertes. On rêve, on idéalise, on tourne ses regards vers l’autre côté de la Méditerranée, vers ce pays si proche et si lointain, avec lequel l’Algérie entretient des liens si contradictoires. Bref, on rêve d’ailleurs, tandis que de l’autre côté de la mer, des jeunes gens du même âge se posent la question d’un « retour au pays », qui n’est pourtant déjà plus le leur.
    Kader Attou a créé cette pièce en 2003, avec des danseurs algériens et français. Il y évoque l’exil avec la simplicité et la franchise qui caractérisent son travail. Douar (le « quartier ») est une affaire de groupe et les dix interprètes dansent souvent à l’unisson dans ces tableaux de la lourde vie quotidienne. Leur vitesse d’exécution et leurs explosives prouesses acrobatiques révèlent pourtant l’incroyable réserve d’énergie que recèle cette pesanteur.

    Kader Attou est l’un des pionniers de la danse hip-hop en France. En 1989, avec Eric Mezino, Chaouki Saïd et Mourad Merzouki, il crée Accrorap. Le groupe y mêle breakdance et acrobatie issue des arts du cirque. En 1994, la compagnie présente Athina à la Biennale de danse de Lyon et quitte la rue pour les théâtres. C’est le début d’un développement rapide et international de ses productions, toujours nourries d’un frottement à d’autres disciplines et à d’autres cultures. Il dirige depuis 2008 le Centre chorégraphique national de La Rochelle.
  • Tarifs
  • Tarif plein
    21 €
  • Tarif réduit

    • Ce tarif est proposé aux moins de 27 ans, aux demandeurs d’emploi, aux intermittents du spectacle, aux détenteurs de la carte famille nombreuse (sur présentation d’un justificatif en cours de validité et d’une pièce d’identité) et aux groupes d’au moins 10 personnes réservant leurs places par l’intermédiaire d’un relais.

    17 €
  • Tarif réduit

    • Ce tarif est proposé aux bénéficiaires des minimas sociaux (RSA, AAH) et à leur famille (conjoint et enfants), sur présentation obligatoire du justificatif CAF datant de moins de trois mois.

    3 €
  • Tarif enfant

    • Destiné aux personnes de moins de 20 ans

    10 €
  • Tarif abonné

    • 14€ (adultes) / 9€ (jeunes)

    De 9 € à 14 €
Déposer un avis

Écrivez votre avis sur Danse : Douar :

  • Horrible
  • Mauvais
  • Moyen
  • Très bien
  • Excellent
Il n'y a pas encore d'avis sur Danse : Douar, soyez le premier à en laisser un !