-A +A

Le château du Moulin

La perle de la Sologne... gourmande

Bâti sur le plan d’un château féodal, le château du Moulin a conservé au fil des ans la valeur architecturale d’un monument de l’art franco-italien

Le Château de Moulin, "Perle de la Sologne" a été construit entre 1480 et 1502 par Jacques de Persigny, architecte de la Cour pour Philippe du Moulin, compagnon de jeunesse et capitaine du roi Charles VIII qu'il sauva lors de la bataille de Fornoue (Italie) en 1495.

Entre château-fort et résidence seigneuriale, le château du Moulin est devenu une demeure familiale unique en son genre, entièrement meublée et dotée de tout le confort. On a l'impression, en le visitant, que l'on peut y déposer sa valise pour découvrir tous les trésors de la Région Centre Val de Loire, tant il est intime.

Les bois qui l'entourent et son grand jardin potager qui accueille une quarantaine de variétés de fraisiers, invitent à la flânerie.

Construit dès 1480 par "noble homme Philippe du Moulin, écuyer et seigneur dudit lieu", le château du Moulin, niché entre bois et prairies, mire ses tours de briques roses losangées de noir et coiffées d'ardoises dans l'eau de ses douves.

Il ne se révèle aux regards qu'aux tous derniers moments, au bout d'une allée bordée d'arbres centenaires.

Le Conservatoire de la fraise

Le château du Moulin abrite dans son parc et dans son potager le "Conservatoire de la fraise" dont la présence en ces lieux se justifie par l'importante activité fraisicole dans la région Centre Val de Loire, et plus particulièrement dans le Loir-et-Cher. La partie ouest de la Sologne ou Sologne viticole, outre ses vignobles produit des légumes, des fraises, des framboises et autres baies, ainsi que des iris, des tulipes ou du muguet. Qu'elle soit fraise fruit ou fraise plan, on peut la voir sur de grandes étendues le long des routes.