-A +A

Les visites & balades à Blois

À la découverte de Blois

Ville historique, Blois recèle des trésors à découvrir en suivant des parcours ludiques balisés

Blois est idéale pour se balader tout en profitant d’un cadre charmant et riche en Histoire. Les ruelles piétonnes de la vieille ville sont bordées de maisons anciennes à colombages et de perspectives complexes. De la rue Poids du Roi, une succession de façades et de toits mène au clocher de la cathédrale gothique Saint-Louis qui surplombe la ville.

Arpenter les ruelles de la cité

Construite à flanc de coteau, Blois est une cité à arpenter, pleine d’escaliers, de pentes et de montées. Située en bord de Loire, elle offre depuis ses hauteurs une vue magnifique sur le fleuve royal et le pont Jacques Gabriel, ouvrage du XVIIIe siècle. Ne manquez pas les hôtels particuliers époque Renaissance de la rue du Puits-Châtel, ou la maison des acrobates sur la place Saint-Louis, qui est l’une des plus vieilles de Blois puisqu’elle remonte au règne de Louis XI et a reçu le prix de la plus belle maison de France en 1960.

Pour vous permettre de découvrir la ville à votre rythme, quatre circuits piétonniers baptisés “À nous les p’tits clous” et balisés de clous de bronze vous guident dans différents quartiers : les alentours du château et des jardins royaux, le Puits-Châtel, les environs des anciennes abbayes ou la rive gauche et son magnifique panorama.

Du château royal à la Maison de la magie

Vous vous en apercevrez rapidement : à Blois, toutes les routes mènent au château, et sa façade saisissante est une démonstration unique de l’évolution de l’architecture entre le XIIIe et le XVIIe siècle. Richement décorée et superbement restaurée au XIXe siècle, cette résidence royale vit se succéder pas moins de sept rois et dix reines de France. Elle abrite également le musée des Beaux-arts de la ville, où sont notamment exposés des chefs-d’œuvre d’Ingres, de Rubens et de Boucher.

Dans un tout autre registre, ne manquez pas la Maison de la magie, située face au château. Sa façade étonne : cette grande maison bourgeoise du milieu du XIXe siècle prend un tour fantastique toutes les demi-heures, lorsqu’un dragon mécanique à six têtes apparaît aux fenêtres ! Sa collection permanente dédiée aux arts magiques rend également hommage à l’illusionniste Jean- Eugène Robert-Houdin, grand personnage de la ville. Toujours à la Maison de la magie, ne manquez pas la fascinante exposition “Secrets de papier”. De l’origami au répertoire des illusionnistes et des artistes, le papier s’y dévoile sous toutes ses formes : cocotte géante, grues japonaises suspendues, livres animés et pop-up, sculptures d’Éric Joisel, animaux de la savane de Gérard Ty Sovann…

La Fondation du doute. © Jean-Philippe Thibault

Fluxus ou la Fondation du doute

Impossible également de passer à côté de la Fondation du doute : sa façade couverte de plaques signées par l’artiste Ben ne passe pas inaperçue. C’est lui qui a imaginé ce lieu pour faire vivre le courant Fluxus (un mouvement d’art contemporain) en France ; on retrouve, parmi les collections permanentes, des œuvres, des vidéos et des interviews d’acteurs majeurs du mouvement, du grand John Cage à Joseph Beuys en passant par Georg Brecht.

En quittant les lieux, un parcours artistique dans la ville prolonge le plaisir : 30 plaques émaillées réalisées par Ben sont à découvrir dans 30 lieux différents, posant des questions pour interpeller les visiteurs. Une belle illustration de l’image de Blois, cité vivante et vibrante où traditions et nouveauté entrent parfaitement en résonance, comme en témoigne le “photocall”, place du château.