Happy Mood

Concert at Blois

Capture-d’écran-2018-08-02-à-09.33.58.jpg
  • Jazz, musique populaire et improvisation polyphonique
    On l’oublie parfois un peu, le jazz a d’abord été une musique de fête, issue des fanfares de la Nouvelle-Orléans, jouée dans les cabarets, dans les fêtes, dans les maisons closes… Sans la copier (le jazz regarde toujours vers l’avant), Happy Mood tire son inspiration de cette tradition très festive et ce n’est pas un hasard si la formation comprend surtout des vents (cuivres et bois) : on y entend le fracas des fanfares originelles et la joie d’être ensemble. L’improvisation tient là une très large part. Et plus précisément l’improvisation polyphonique, caractéristique du jazz des premiers temps, où l’ensemble du groupe improvise en même temps autour du thème d’abord exposé par un soliste. Happy Mood produit de la sorte un son compact, puissant et éruptif, véritable célébration de l’énergie et de l’invention collectives.

    C’est le saxophoniste François Ripoche (Francis et ses peintres) qui a pris l’initiative de réunir ces musiciens qui se connaissent de longue date. Steve Potts a été un compagnon de route de Steve Lacy. Glenn Ferris a joué avec des dizaines de musiciens : Don Ellis, Zappa, Youssou N’dour… Louis Sclavis semble avoir été de toutes les aventures du jazz français depuis les années 70. Simon Goubert est le seul batteur à avoir reçu (en 1996) le prix Django Reinhardt. Darryl Hall joue beaucoup avec la légende Archie Shepp. Geoffroy Tamisier joue avec de grandes formations (ONJ, Gros Cube, Brass Dance Orchestra…) et mène ses propres projets (Lacrimas azules, L’Harmonie de poche…).
Schedules
Schedules
  • On December 4, 2018 at 20:30
99.07.01.03
Add a review
Leave a review about Happy Mood :
  • Horrible
  • Bad
  • Average
  • Good
  • Excellent
There is no review about Happy Mood, be the first to leave one !