-A +A

Mon vol en montgolfière au-dessus de Blois

En apesanteur en Val de Loire

Découvrir, enfin, un paysage imprenable du Val de Loire. L'expérience de la montgolfière est à nulle autre pareille. Récit.

Dans un champ en lisière de forêt, au nord de Blois, nous nous préparons à vivre notre premier vol en montgolfière et à réaliser un rêve d’enfant. Nous avons déployé la gigantesque toile du ballon au sol, et Mickaël, notre aérostier, y fait d’abord entrer de l’air froid à l’aide d’un gros ventilateur, puis l’air chaud du brûleur.

La toile se soulève doucement, le ballon s’élève à la verticale, prêt à nous accueillir. Nous prenons place dans la petite nacelle en osier et quittons la terre en douceur. Poussé par les vents, le ballon nous emporte au-delà des frondaisons, qui laissent apparaître derrière elles Blois et le fleuve. Le bruit de la ville nous parvient atténué, comme amorti par un coussin de ouate. En apesanteur, nous nous approchons du cœur historique de la cité royale.

Flotter au gré du ballon, survoler les châteaux, frôler le fleuve au petit matin, à travers la brume et les rayons du soleil naissant.

Sous nos yeux écarquillés se dévoilent le château royal de Blois, les trois ponts sur la Loire et la cathédrale, superbes dans la lumière rasante de cette fin d’après-midi d’été…

Notre ballon évolue au-dessus de la Loire. L’espace d’un instant, la nacelle frôle la surface de l’eau – sensation extraordinaire ! – avant de repartir en direction de la forêt de Russy.

Nous flottons en silence, le temps s’arrête, suspendu. La nacelle flirte avec la canopée.

Des cervidés évoluent paisiblement en lisière de forêt, inconscients de notre présence. Nous survolons un château où se tient une grande fête, les invités nous saluent. Puis nous atterrissons, comme sur un nuage, sur le terrain d’un couple de vignerons qui nous invitent à partager quelques bulles avec eux… Le soleil flamboyant descend à l’horizon, nos pieds ont retrouvé la terre ferme, mais nos têtes planent encore.

Julie, Jane et Jean-Marc