Partager
Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

Paysages de Sologne

Bon plan

La Maison de la Nature de Marolles

sur la Réserve Naturelle de Grand-Pierre et Vitain.

Un site exceptionnel situé au nord de Blois avec une accueillante exposition pédagogique et interactive.

Pour comprendre la faune et la flore de la réserve des audioguides sont téléchargeables depuis le site Internet ou en location sur place.

HUITS PAYSAGES

Chacune des trois rivières principales du département, Loire, Loir et Cher, constitue un grand ensemble de paysages qui ne se comprend, par définition, qu'en étant restitué dans le cours global de la voie d'eau. Ce sont ces vallées qui offrent les paysages les plus spectaculaires ou « pittoresques » dans le département, en ouvrant les vues grâce aux reliefs plus vigoureux, en cristallisant une part du patrimoine bâti, celui des châteaux, des villes, des villages et des constructions troglodytiques, en offrant des sites souvent remarquables, et en bénéficiant de milieux écologiques variés, où se côtoient zones humides de fonds de vallées et milieux secs des coteaux ;

Ainsi au total apparaissent huit grands ensembles de paysages dans le département du Loir-et-Cher :

•la Sologne

•la Beauce

•le Perche

•les confins de la Touraine

•les confins du Berry

•la vallée de la Loire

•la vallée du Loir

•la vallée du Cher.

 

 

LA GRANDE SOLOGNE ET LA SOLOGNE VITICOLE

Au sud-est, la Sologne des forêts et des étangs s'étend principalement dans le département, mais se prolonge également au sud du Loiret et au nord-ouest du Cher pour couvrir l'essentiel des territoires entre Blois, Orléans et Bourges ; la forêt solognote fait succéder aux chênes des bois de bouleaux et fougères, des pins laricios et maritimes, ainsi que des traces des forêts du XIXe siècle abondamment plantées de châtaigniers. Sa particularité provient en grande partie de la nature du sol, souvent acide, tantôt humide, tantôt à l'inverse desséché. Le réseau extraordinairement dense des étangs, constitue la plus vaste superficie de zones humides d'intérêt international en Europe continentale.

 

En Sologne , les vastes étendues boisées émaillées par la myriade des étangs discrets composent la Grande Sologne qui couvre l'essentiel de la superficie ; mais vers l'ouest, de Bracieux à Mur-de-Sologne, la forêt s'ouvre progressivement cédant la place aux parcelles cultivées mêlées aux bois, où la vigne marque le paysage de son empreinte, imbriquée aux parcelles maraîchères ou de petit élevage : un autre paysage Solognot apparaît, original : c'est la Sologne viticole.

 

 

 LA BEAUCE ET LA VALLEE DE LA CISSE

En Beauce, le pays compris entre Blois et la forêt de Marchenoir est traditionnellement appelé la « Beauce Blésoise » : ses caractéristiques paysagères restent cependant similaires à celle de la « Grande Beauce » ou « Beauce Orléanaise » qui s'étend au-delà de la forêt de Marchenoir vers le nord ; en revanche la vallée de la Cisse, née discrètement d'un pli insignifiant dans les étendues ouvertes et aplanies Beauceronnes, constitue un paysage particulier à partir de Champigny-en-Beauce en rive droite et Averdon en rive Gauche, lorsque ses reliefs en creux prennent de l'ampleur et que l'occupation du sol se diversifie, jusqu'à son débouché dans l'axe de la vallée de la Loire à l'ouest de la forêt de Blois ; de même, au nord, l'ourlet moutonnant que constituent les différents vallons affluents du Loir donne à la Beauce un tout autre visage : cette transition entre vallée du Loir et Beauce est marquée par un relief vif et de nombreux boisements.

 

Sources : www.pilote41.fr

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.